C-J Bertrand, spécialiste des conseils de presse

C-J Bertrand, spécialiste des conseils de presse dans Actualités moz-screenshotClaude-Jean Bertrand, professeur émérite à l’Universite de Paris-II, à l’Institut français de la presse est un grand spécialiste français, avec notamment Henri Pigeat, de la déontologie journalistique et plus particulièrement des conseils de presse.

Son Que Sais-Je ? (La Déontologie des médias) est publié ou en cours de traduction en 19 langues. « Il se vend peu en France, nous dit-il, et la France est le seul pays de l’UE, avec la Grèce à n’avoir jamais même envisagé sérieusement de se doter d’un conseil de presse ».

Il a publié une vingtaine d’autres ouvrages, dont An Arsenal For Democracy: Media Accountability Systems, Cresskill (NJ), Hampton Press, 2003.

Il nous conseille cette adresse traitant de conseils de presse et d’autorégulation de la presse de façon générale :

www.media-accountability.org

Interview de Philippe Golay

Journaliste à Pro Info (agence d’information, Lausanne), Philippe Golay fut le 2ème président du Conseil de presse suisse (Presserat). Il évoque pour nous le lancement de cette instance de médiation entre les médias et le public.

« Nous étions une dizaine de journalistes au départ, soucieux d’éthique, de développer une philosophie du bon journalisme. Le besoin se manifestait aussi dans le public des lecteurs critiques des quotidiens de Lausanne et de Genève. L’espace disponible pour cette critique dans les journaux était très insuffisant. Il n’y avait pas de sphère extérieure pour accueillir ces critiques mais aussi pour permettre aux rédactions de réfléchir ensemble sur les questions déontologiques. L’intérêt porté par les autorités était inexistant au départ : il est venu par la suite.

Notre objectif principal était d’offrir aux journalistes une chambre de réflexion commune pour savoir comment réagir face aux critiques du public, des institutions, des entreprises, sur les malfaçons de l’info, la confusion fait/commentaire. Le plus gros problème était celui des rapports entre l’info et la pub, l’accusation d’être vendus aux lobbies.

Le Conseil est devenu un organe collectif de réflexion, et un appui certain aux journalistes désireux de démontrer leurs pratiques déontologiques pas seulement vis-à-vis du public, mais aussi par rapport aux éditeurs. Grâce aux avis publiés par le Conseil, on a réussi à obtenir un certain respect, un peu plus de crédibilité, tant auprès des lecteurs que face aux éditeurs. Le nombre des critiques du public a ainsi décru progressivement. Les avis rendus sont assez facilement publiés dans les médias.

Lire la suite de ‘Interview de Philippe Golay’

1...6061626364



SYNDICAT INDEPENDANT DES ME... |
BIBLIOTHEQUE |
Grand Serment Royal des Arb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de l'Association
| L'amicale des donneurs de s...
| LE CLUB DOMINICAIN - Artisa...