Archive pour le Tag 'journalisme'

Enquête de la Scam : des journalistes sans illusion sur l’état de l’information

La Scam – Société civile des auteurs de multimédia –  vient de rendre publique une enquête sur les revenus des journalistes. 20000 journalistes ont été sollicités et 3407 ont répondu au questionnaire. L’étude analyse la détérioration des conditions financières et des inégalités dans la profession. On y trouve la confirmation que ce métier ne permet pas de faire fortune : 12% des répondants déclarent  des revenus inférieurs à 13000 € nets par an, et 64 %  entre 13000 et 40 000€. Ce qui correspond aux chiffres de la récente étude  l’Observatoire des Métiers de la Presse qui établissait pour 2012 le salaire médian à 2000 € pour les pigistes et 3487 € pour les CDI. .

Au delà de ces chiffres, les commentaires libres des répondants illustrent la dégradation qualitative de l’exercice de leur profession, dont les journalistes sont conscients. « L’évolution du métier est jugée de façon très négative, avec un secteur en grande fragilité, des pratiques qui se détériorent, une perte de sens et une profession discréditée » soulignent les rapporteurs.

Les verbatim sont édifiants : l’un dénonce « la montée en puissance de l’editing, de l’emballage, de l’article, du «marketing», au détriment du fond » ; un autre l’impact de « la prolifération des chaînes en continu qui diffusent des flux d’images sans décryptage et des reportages sans valeurs ajoutées… ». Internet a sa part de responsabilité dans ce constat désabusé : «  L’alignement, hier sur le journal de TF1, aujourd’hui sur le buzz, s’accompagne d’une volonté de «fabriquer» l’information déconnectée de la réalité ». Les hiérarchies et éditeurs sont épinglés parce que  «nos journaux traitent de plus en plus les sujets censés intéresser le public, plutôt que d’essayer d’intéresser le public à tous les sujets ».  Enfin ces confrères s’inquiètent du poids de la communication: « La confusion [est] de plus en plus évidente entre com et information » lit-on , ou encore  « la dictature des attachés de presse est totale. On est blacklisté très vite si on ne dit pas constamment du bien des projets

Qui a dit que les questions déontologiques ne concernaient pas les journalistes ?

Sondage : les médias avant dernière institution pour la confiance des français

Un sondage IFOP* publié le 7 octobre par Le Figaro sur la réforme de la justice comprend une question moins commentée sur la confiance accordée à différentes institutions. Les médias en sortent étrillés.

Seules 26 % des personnes interrogées disent leur faire confiance. Un peu mieux que les élus qui ne recueillent que 18%  de confiance, beaucoup moins que la justice (50 %), la police (74%), l’école (76%), l’armée (81%) et les hôpitaux (84%). La situation se dégrade puisque qu’en 2011, 30% des sondés faisaient confiance aux médias.

Dans le détail les femmes font un peu plus confiance aux médias que les hommes (27 % contre 24), et il semble que la méfiance augmente avec l’âge. Les habitants des communes rurales, qui restent lecteurs de titres centrés sur l’information de proximité, sont moins méfiants (29 % de confiance) que l’ensemble des citadins (25%) et les habitants de la région parisienne (22%). En terme de positionnement politique, plus on s’éloigne du centre moins on fait confiance aux médias : les électeurs de François Bayrou en 2012 et les partisans de l’UDI, ceux de François Hollande et du PS sont plus les confiants dans les médias sans que ce sentiment soit majoritaire.

Ce sondage, dont la méthode sur les questions liées à la réforme de la justice a été contestée ici,  traduit une fois encore le malaise qui s’est installé entre les français et l’information. Et la nécessité et l’urgence prendre les initiatives qui contribueront à recréer cette confiance envers les journalistes et les médias. Dont la création d’une instance d’autorégulation déontologique.

* Echantillon de  1005 personnes,  représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus – méthode des quotas, questionnaires  auto administrés – 2 au 4 octobre 2013  :: Voir ici les données « médias »  de ce sondage.

24 heures dans une rédaction : un outil simple pour connaître le métier de journaliste

En ligne depuis quelques jours, un très intéressant site pédagogique sur le journalisme http://www.24hdansuneredaction.com. Co-réalisé par l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille et Canal France International, l’agence française de coopération médias à destination notamment de l’Afrique, il propose 4 séries de 24 fiches pratiques sur l’exercice du journalisme. Ces documents rédigés par des journalistes confirmés en télévision, radio, web et presse écrite sont destinés aux journalistes, et formateurs en journalisme.

Mais leur intérêt va au-delà du cercle professionnel. Pour le grand public, il permet d’éviter des indignations hâtives, en comprenant comment travaillent les journalistes, en découvrant leurs gestes professionnels, les règles et contraintes qui sont leur quotidien. Surtout, c’est un rappel concret de principes essentiels d’un métier au cœur de la démocratie ; être responsable, respecter les personnes, revoir à la hausse les critères d’exigence professionnelle. Si une seule des 96 fiches est à lire pour qui se préoccupe de déontologie, c’est celle sur la responsabilité sociale du journalisme




SYNDICAT INDEPENDANT DES ME... |
BIBLIOTHEQUE |
Grand Serment Royal des Arb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de l'Association
| L'amicale des donneurs de s...
| LE CLUB DOMINICAIN - Artisa...