« Gombo » à la française

Qu’est-ce que le « gombo » ? Une pratique répandue en Afrique centrale et de l’Ouest (Cameroun, Togo, Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire…). Sollicité par une source pour répercuter un événement ou une initiative, le journaliste – rattaché à un média ou indépendant – y met une condition : une rétribution directe, plus ou moins importante. Compte tenu de la grande faiblesse des rémunérations des journalistes dans ces pays, il est très difficile de lutter contre ce qui est devenu une coutume. Le « gombo » revient pourtant régulièrement dans tous les colloques et séminaires consacrés à la déontologie de l’information en Afrique, où il est considéré comme une entrave importante à une information de qualité.

Revenons en France, où une pratique proche semble s’instaurer dans la presse quotidienne régionale. De plusieurs côtés, il nous est revenu que certains titres pratiquent, sans pudeur, le « gombo ». Pas parmi les journalistes, mais à la direction et dans les services commerciaux des quotidiens. Lorsqu’un événement est annoncé dans la ville ou la région, ces entreprises proposent aux organisateurs que le journal soit rémunéré… s’ils veulent avoir droit à une « couverture » dans les colonnes ! En incluant la rémunération d’articles dans leurs budgets, ces organisateurs d’événement pourront avoir un écho médiatique. Sinon…

Ce chantage en forme de racket est-il répandu dans les régions et dans d’autres formes de média ? Est-il juste ? Est-il équitable ? Pourquoi les journalistes ne le dénoncent-ils pas ?  Rend-il crédible les médias qui s’y adonnent ? Les organisateurs qui acceptent le marché ont-ils conscience qu’ils desservent ainsi l’information impartiale du public ?

Il aurait été inconcevable naguère d’avoir à poser de telles questions. Aujourd’hui, il devient urgent de le faire. Y.A.

0 Réponses à “« Gombo » à la française”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




SYNDICAT INDEPENDANT DES ME... |
BIBLIOTHEQUE |
Grand Serment Royal des Arb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de l'Association
| L'amicale des donneurs de s...
| LE CLUB DOMINICAIN - Artisa...