Les trois quarts des français ne font pas confiance aux médias

Une récente étude du CEVIPOF -  Laboratoire de la Fondation nationale des sciences politiques -  effectuée en décembre 2012 pour le Conseil économique social et environnemental vient conforter – hélas – le sondage annuel de TNS-Sofres pour La Croix sur la crédibilité des médias (voir le bulletin n° 24, février 2013). La « cote de confiance » des Français envers les médias est toujours aussi faible : 23 % seulement d’entre eux leur font « très » ou « plutôt » confiance. Les partis politiques ont un score encore plus bas : 12 %…

Les trois quarts des français ne font pas confiance aux médias dans Actualités 2013-02-26-enquete-cevipof3-300x162

Avez-vous très confiance, plutôt confiance ou pas du tout confiance du tout dans chacune des organisations suivantes... ?

En revanche, des institutions comme la police ou les hôpitaux, qui sont pourtant régulièrement, elles aussi, critiquées, atteignent respectivement 66 % et 82 % d’opinions positives. Ces résultats interviennent alors que les Français, qui manifestent en permanence un pessimisme singulier, se montrent particulièrement « déprimés » : les qualificatifs de leur état d’esprit penchent très nettement vers la morosité, voire la peur. Mais un sur cinq se juge toutefois « serein » et un sur dix « enthousiaste »… Les chefs d’entreprise et syndicats patronaux des médias connaissent ces résultats. Ils ne paraissent pourtant nullement empressés à prendre les mesures susceptibles de redresser la barre. YA.

2 Réponses à “Les trois quarts des français ne font pas confiance aux médias”


  • 11-9,Vénézuela, Iran, Syrie, Libye, Karachi,>Israél, Palestine, Liban, Mali, Côte d’Ivoire,Rwanda, Bettencourt, SWIFT, Clearstream, AZF, rien que des bêtises dans les médias, quine nous donnent à peine que l’écume de l’écume des faits… et qui oublient des tonnes d’autres faits dnt certains sont à livre ouvert, qui n’enquêtent pas sur les mystères et incongruités de ces dossiers, et préferent stigmatiser tout lemonde en amalgamant les « cinglés du complot »… tout cela à l’heure d’internet où une poignée de citoyens du monde ont décidé qu’ils voulaient en savoir beaucoup beaucoup plus. Donc normal, et si les journalistes ne se secouent pas les puces, cela ne va pas s’arranger avec le temps. Nous ferons tout pour.

    première suggestion : retrouver la femme et les 4 fils de Barry Jennings, le témoin-clé de la chute du WTC7, et leur demander dans quelles circonstances exactes ce père de famille est décédé juste avant la publication du rapport officiel proposant une théorie de l’affaiblissement de la structure du WTC7, ce qu’il disait à sa famille en privé, ce qu’ils pensent de l’interview de Dylan Avery etc…. faire son boulot de journaliste, quoi….

  • Cette suggestion n’engage que l’auteur de ce commentaire, que nous publions tout en mettant en garde chacun contre les conclusions hâtives de certaines théories.

Laisser un Commentaire




SYNDICAT INDEPENDANT DES ME... |
BIBLIOTHEQUE |
Grand Serment Royal des Arb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de l'Association
| L'amicale des donneurs de s...
| LE CLUB DOMINICAIN - Artisa...