Le rapport Leveson et la régulation de la presse

Le rapport de la commission présidée par Lord Brian Leveson sur les pratiques des médias britanniques n’est pas tendre avec la presse tabloïd, s’il concède que la presse en général « sert  bien le pays ». Il propose donc la création d’une nouvelle instance de régulation, inscrite dans la loi et et dotée de la capacité à infliger des amendes. C’est maintenant au gouvernement de David Cameron de donner suite ou non à ces suggestions. Ici le rapport Leveson et l’analyse qu’en fait le Conseil de Presse du Québec.

Les éditeurs  britanniques ont réagi en annonçant une révision urgente dans leur code de la notion d’intérêt public, jugée trop floue, et l’obligation pour les journaux de proposer au public un moyen clair et efficace de demander un rectificatif ou un retrait.Ils annoncent également une  révision du code de pratique journalistique, en recueillant notamment les suggestions du public et en demandant aux journaux et magazines d’encourager leurs lecteurs à contribuer à ce débat. le communiqué des éditeurs britanniques

0 Réponses à “Le rapport Leveson et la régulation de la presse”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




SYNDICAT INDEPENDANT DES ME... |
BIBLIOTHEQUE |
Grand Serment Royal des Arb... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Blog de l'Association
| L'amicale des donneurs de s...
| LE CLUB DOMINICAIN - Artisa...